Documentary

“Bull jumping” chez les hamers d’Ethiopie

© Jean-Pierre Duverge
Bull jumping chez les hamers d’Ethiopie

Un rite initiatique chez les hamers d’Ethiopîe: le bull jumping. Le saut de la vache est le rite de passage auquel doivent se soumettre les jeunes garçons pour passer à l’âge adulte et pouvoir se marier. Il n’y a pas de jour prédéterminé, la tribu organise le rite du jour au lendemain quand elle estime que le jeune est prêt. Le bull jumping se déroule en fin d’après-midi.

Les femmes de la tribu se rassemblent et font des rondes en dansant comme pour sacraliser l’endroit. Les hommes préparent le ou les récipiendaires en leur peignant le visage, puis ils seront revètis d’une ceinture de peau de cuir. La cérémonie peut alors commençait.

La première épreuve consiste à éprouver la force des femmes en les flagellant. Les femmes provoquent les jeunes qui n’osent pas les frapper. Elles sont fières de leurs cicatrices car plus elles en ont, plus elles sont fortes.

La deuxième est le saut proprement dit. Il faut rassembler 7 vaches côte à côte. Bien entendu elles ne se laissent pas faire. Mais les hamers connaissent bien les animaux, en leur mettant un poing dans la gueule, ils leur ôtent leur énergie. En les saisissant par la queue ils finissent par maintenir 7 vaches.

Le garçon dénudé très excité par le cérémonial, prend son élan et saute sur le muret de vaches à cinq reprises sous les yeux des jeunes filles qui viennent assister aux exploits de leur futur mari. Car désormais, le jeune garçon est un homme, il a le droit de se marier et de posséder son propre troupeau.

Submit Your Photo Essay

Leave a Reply