info

Les Maras vus par… Christian Poveda

© Christian Poveda

© Christian Poveda

Du 15 juin au 29 juillet au Forum des Halles – 2, rue du Cinéma – 75045 Paris.

Sur leur visage, dans leur cou, sur leur torse, on peut lire « 18 » ou « Salvatrucha ». L’encre a immortalisé leur appartenance à un gang, leur loyauté à la Mara à laquelle ces jeunes Salvadoriens sont liés à vie. Mara tire son origine du mot marabunta, désignant ces fourmis légionnaires d’Amérique centrale qui détruisent tout sur leur passage ; à l’image de ces gangs qui se livrent une guerre totale. Animé du désir de montrer l’aspect humain de ces jeunes hommes et femmes en saisissant l’instantané de leur quotidien, Christian Poveda, qui a déjà couvert la guerre civile au Salvador (1980-1992), parvient en 2004 à obtenir la confiance de l’une des cellules de la Mara-18. Il lui consacre un film,La Vida Loca (co-produit par le Forum des images), et réalise de nombreux portraits de ses membres. Ce travail en immersion lui coûte la vie le 2 septembre 2009. Près d’une trentaine de portraits en noir et blanc, témoignant de son action de sensibilisation, sont exposés dans le cadre du cycle La peau.

Christian Poveda
Photographe et cinéaste, Franco-Espagnol, né le 12 janvier 1955. Son engagement politique pendant la Guerre du Vietnam dans les années 70 lui a permis de découvrir le pouvoir des images et l’influence qu’elles peuvent avoir sur certains événements. C’est ce qui lui a donné l’envie de travailler dans le photojournalisme et la réalisation de documentaires. Ses reportages et ses films sont consacrés à des situations politico-sociales extraordinaires. La filmographie de Christian Poveda comprend 16 documentaires qui ont été présentés dans les plus prestigieux festivals et marchés TV dont “La Vida Loca” au Festival International de San Sebastian 2008.


You Might Also Like

No comments yet.

Leave a Reply

Powered by WordPress. Designed by Studio Negativo