info

Anne Rearick ‘Chroniques d’un township’

© Anne Rearick, chronique d'un township en Afrique du Sud

© Anne Rearick, chronique d’un township en Afrique du Sud

Du vendredi 21 novembre 2014 au dimanche 15 mars 2015 à la Scam (Société civile des auteurs multimedia) 5 avenue Vélasquez à Paris – Entrée libre du lundi au vendredi de 10h à 18h. Vernissage de l’exposition le 20 novembre à 19h. More info : www.scam.fr

Anne Rearick photographie à l’écart des villes où affluent touristes et hommes d’affaires, la vie dans les townships du Cap. A lʼinstar de Dorothea Lange et Walker Evans, ses photographies témoignent de la persévérance de ces Sud-Africains qui, malgré une violence endémique, une profonde détresse économique et un racisme toujours aussi vivace, gardent toute leur dignité, leur espoir et leur courage : le sermon d’un prêcheur devant une congrégation captivée, l’étreinte d’un couple amoureux à la tombée de la nuit, la fierté de Sindi dans sa robe traditionnelle Xhosa, la douleur du deuil lors des obsèques d’un jeune Sotho, les traces choquantes de la violence sur le visage et le corps meurtris d’une femme, la poésie et la grâce d’une jeune fille qui danse par un doux dimanche après-midi. Anne Rearick sans aucun artifice dépeint le quotidien avec beauté, force et humanité. « Je cherche toujours à me tenir aux côtés des personnes que je photographie, et non en face d’elles. Une approche qui sied à ce pays où la vie est franche et l’histoire manifeste. Je ne m’imagine pas photographier l’Afrique du Sud actuelle sans être tout aussi franche qu’elle, je refuse de l’embellir, même dans ces moments où mon appareil décèle une étonnante mesure de grâce. » (Anne Rearick)
Les photographies d’Anne Rearick sont distribuées par l’Agence Vu.


, ,

You Might Also Like

No comments yet.

Leave a Reply

Powered by WordPress_ Designed by Studio Negativo