info

Tadashi Ono

Tadashi Ono, 22 mars au 31 mai 2013, France, Paris
Mardi au samedi de 14h30 à 19h30 et sur R.V.
Galerie VIVOEQUIDEM 113, rue du Cherche-Midi, 75006 Paris M° Duroc, map
Tél. : 01 83 97 22 56 – www.vivoequidem.net

La galerie VivoEquidem présente du 22 mars au 31 mai les photographies de Tadashi Ono prises entre le 247ème et le 341ème jour le long du littoral japonais ravagé par le tsunami du 11 mars 2011.
Ce travail photographique effectué à l’origine pour la revue suisse d’architecture Tracés est apparu en fin de compte comme un regard capable de mesurer la distance de l’homme par rapport au monde.

Le 11 mars 2011, à 14 h 46, un grand séisme de magnitude s’est produit à Tohoku, région du nord-est du Japon. L’épicentre se trouvait au large de la côte de Sanriku, où se succèdent des baies complexes et de ports de pêche. Le tsunami qui a suivi a détruit la quasi-totalité des côtes habitées et créé des scènes apocalyptiques, emportant près de 20 000 âmes.

Le gouvernement et les médias ne cessent de souligner qu’un tsunami de cette envergure ne se produit qu’une fois tous les mille ans pour insinuer que l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima était imprévisible. Alors qu’en réalité, c’est le quatrième grand tsunami de l’ère moderne, après celui de 1896, 1933 et 1960.
En novembre 2011, huit mois après le désastre, Tadashi Ono a commencé à voyager le long du littoral dévasté, étendu sur les trois préfectures : Iwate, Miyagi et Fukushima.

Tadashi Ono
Né à Tokyo, vit et travaille à Kyoto et à Paris. Il est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles et dirige, depuis 2011, la nouvelle section de photographie-art contemporain au sein de la Kyoto University of Art and Design.
Depuis 2007, il mène divers projets de recherche photographique en Asie du Sud-Est et participe à Photoquai 2009, la biennale du musée du quai Branly, en tant que commissaire d’exposition sur cette région.


, , , ,

You Might Also Like

No comments yet.

Leave a Reply

Powered by WordPress_ Designed by Studio Negativo